dimanche 1 octobre 2017

Conversion, Katherine Howe


Qu'arrive-t-il aux élèves du prestigieux lycée St Joan ? Une adolescente est prise de convulsions puis d'autres présentent à sa suite d'étranges symptômes : perte de cheveux, paralysie, quintes de toux... La presse s'empare de l'affaire, la rumeur enfle jusqu'à la panique. Seule Colleen remarque un détail qui a échappé à tous : St Joan se trouve à l'emplacement du village de Salem où, trois siècles plus tôt, des jeunes filles ont été touchées par des troubles similaires…
Les époques se croisent, les drames se nouent : conséquences d’une pression scolaire excessive ? simulation ? sorcellerie ? Mettant en parallèle deux histoires inspirées de faits réels, l’auteur nous entraîne dans une enquête pleine de suspense, sur fond de paranormal.

Note : 10 / 1 0

Avis : Ce roman me donnait très envie mais je n'osais pas me lancer a cause de tous les avis négatifs que j'ai pu lire dessus. 
Je me suis lancée il y a deux semaines et j'ai été agréablement surprise. 
Si vous cherchez un roman d'action, passez votre chemin. 
Le roman est écrit a deux époques différentes, 1706 et 2012. En 2012 on suit Colleen et ses camarades de classe qui vont tomber malades les unes après les autres. En 1706 on suit le témoignage de Ann Putman qui revient sur ce qu'elle a vécue pendant le procès de Salem. 
Katherine Howe s'inspire ainsi de faits réels pour ces deux années. 
Les chapitres avec Ann sont très rapides et il y en a moins que ceux avec Colleen. Mais ils sont assez impressionnants et ils nous donnent envie d’accélérer notre lecture pour en savoir plus. 
Les chapitres avec Colleen ont étaient mes préférés car ils sont très intrigants, on voit toutes ces filles malades qui ont l'air de vraiment souffrir, il y a une ambiance religieuse avec des prêtres et des sœurs qui font classe, on se demande ce qui arrive aux filles, au début on est vraiment paumé. Ce n'est que vers la fin du roman que tout se met en place et qu'on comprend enfin ce qu'il leur arrive. 
Il y a beaucoup de personnages dans le roman, aucunes des filles n'est mise a l'écart par l'auteure et on peut s'attacher a chacune d'elles. Cette dernière a une écriture fluide, le roman ce lit rapidement et elle nous rend accro a l'histoire très facilement. 
Il y a une enquête qui se met en place pour comprendre ce qui arrive aux filles en 2012. On va se poser beaucoup de questions. J'ai adorais mener mon enquête. 
Si vous aimez l'histoire vous serez servi parce que les chapitres d'Ann nous montre l'envers du décors sur un crime horrible qui a été commis contre des femmes innocentes par des petites filles égoïstes. Ce livre est un hommage a toutes ces femmes qu'on oublie un peu trop souvent aujourd'hui. 
La fin est ouverte, j'ai été ravie de pouvoir me faire mon propre "diagnostic" sur la maladie mystère, l'auteure ne nous force pas en nous donnant une fin toute écrite, c'est a nous de choisir qu'elle fin nous convient le mieux. Soit c'est surnaturel soit c'est de la conversion (lisez le roman pour comprendre).
L'atmosphère du roman est brumeuse et froide, c'est agréable de lire ce roman en automne sous la couette quand il pleut et qu'il fait gris. 
J'ai eu un coup de cœur pour ce roman. Et je le conseil a tout les amoureux d'histoire. 

samedi 16 septembre 2017

Autumn Book Tag


Aujourd'hui on se retrouve pour un Tag sur l'automne. Ce n'est pas encore la saison mais le temps c'est bien rafraîchi chez moi, je commence le challenge automnale de Guimause donc je suis en plein dans l'ambiance cocooning qu'est l'automne. 

Les choses que je préfère en automne : 
Depuis deux semaines il fait froid chez moi et c'est avec grand plaisir que j'ai ressorti mes plaids. Le matin j'adore me faire un chocolat chaud, prendre mon plaid, mon roman et m'installer sur le canapé pour lire. 
J'adore aussi prendre des bains brûlants, mettre mes pulls en laine, ressortir ma doudoune, mettre des chaussettes, sortir avec mes bottes fourrées. 
J'adore m'enrouler dans ma couette le soir devant ma série du moment avec mon chat qui ronfle a côté de moi. 
Et mon petit plaisir c'est d'aller a la salle de bain, je sors un tabouret, j'enclenche le chauffage soufflant et je reste devant pour me réchauffer. 


Ma boisson favorite pour l'automne : 
Le chocolat chaud ! 


Mon film d'horreur préféré : 
Je suis super fan de Conjuring, le 1 et le 2. Avant je n'aimais pas les films d'horreurs. J'ai vu Conjuring 1 quand il était sorti et j'ai été terrifier. Mais terrifier dans le sens où on a une poussée d'adrénaline juste après la peur et que ça fais beaucoup de bien sur le moment et qu'on se sent plus léger après avoir vu le film. 



Un film que j'aime revoir quand le froid revient s'installer : 
Orgueil et Préjugés ou Twilight parce que ceux sont des films que je regarde chaque années a cette période, ils ont toujours fais partis de ma vie, je peux pas passer une année sans les revoir.


Une couverture de livre qui me fais penser a l'automne : 
Un petit quelque chose en plus de Sandy Hall. Une couverture qui rentre parfaitement dans le thème de la st valentin mais j'aurais tendance a la mettre en automne. L'arbre sur la couverture est dénudé de feuilles. Le peu de feuilles en cœur qui lui reste ont l'air de tombées. Le petit écureuil qui est un animal de l'automne. Et je me rappelle des passages du banc sous la neige, le froid et cette ambiance cocooning automnale, hivernale est très bien décrite par l'auteure.


Un livre parfait a lire au coin du feu : 
Bal de givre a New York de Fabrice Colin. J'en entend très peu parler sur Booktube et je regrette beaucoup. C'est un livre a lire pour l'automne ou l'hiver. Il se passe en hiver mais il est très frissonnant, chaque pages que je tournais j'avais des frissons, c'est un monde enchanteur et merveilleux que j'ai adorer lire sous ma couette avec un chocolat chaud.


Le livre que j'ai le plus envie de lire cet automne : 
Hex qui va sortir ce mercredi. Je fonce me l'acheter le jour J. C'est une histoire a la Silent Hill qui est un de mes films d'horreurs préférés et j'adore ce genre d'histoire. Une ville où les gens ont peurs, on y sent la mort, une force démoniaque qui soumet les habitants...


Ma série TV préférée pour cette période : 
Supernatural biensur !! Nos jeunes chasseurs qui partent sur les routes pour chasser des monstres et des démons. Des épisodes qui me bercent depuis tellement longtemps. Après 12 ans a voir les frères Winchester j'ai toujours aussi peur. J'ai encore des épisodes qui sont gravés en moi et qui m'ont vraiment fait peur. Il y aussi les paysages, on voit les frères avec les joues rosies par le froid, la buée sur les vitres de la voiture... Les épisodes se passent souvent de nuit et on tremble bien.


Un livre parfait a lire pour Halloween : 
Je vous en parle assez souvent, je vous le redis encore ! Lisez L'échange de Brenna Yovanoff !! Vous devez lire un seul livre pour Halloween ? C'est celui ci. Je regrette là aussi que personne ne l'ai mis dans sa PAL pour le challenge de Guimause. Si vous ne connaissez pas, filez vite lire tous les articles où j'en parle. 
C'est un livre très effrayant, a ne surtout pas lire le soir avant de dormir, une ambiance a la Silent Hill, ville sombre et brumeuse où il pleut tous le temps, des monstres bizarres qui font très peur. Une intrigue prenante et frissonnante. 


Le livre que tu te réserves spécialement pour Halloween : 
L'exorciste. Je n'ai jamais vu le film parce que c'est quelque chose qui me terrifie. Là avec ce genre d'histoire je ne fais pas la maligne. Le lire ce sera mieux a digérer que de le voir de mes propres yeux a la télé. 

lundi 11 septembre 2017

Coraline, Neil Gaiman


La famille de Coraline vient d'emménager dans une vieille maison loin de tout, avec pour seuls voisins deux anciennes actrices à la gloire fanée et un monsieur bizarre qui élève des rats. Délaissée par ses parents accaparés par leur travail, la jeune fille, au fil de ses explorations, ne tarde pas à découvrir une porte mystérieuse. De l'autre côté l'attend un monde fantastique où tout est étrangement semblable, mais en mieux...

Note : 9 / 10

Avis : C'était le premier Neil Gaiman que je lisais et je suis plutôt satisfaite. 
Coraline dans sa nouvelle maison va découvrir un univers très étrange. Au départ tout semble parfait puis cet univers deviendras vite un cauchemar. 
Neil Gaiman met l'intrigue en place assez vite ce qui fait que je ne me suis pas ennuyée une seule fois. C'est un petit roman qui se lit très vite.
L'ambiance du roman est sombre, il fait gris, froid, humide, il y a du brouillard. 
Le monde de l'autre côté est dangereux et malsain, les personnages qui vont attendre Coraline de l'autre côté sont horribles et m'ont fais très peur.
Coraline est une petite fille très courageuse qui n'a pas peur et qui va affronter ses pires cauchemars. 
J'avais l'impression de voir un univers Burtonien, très fantastique et gloque. 
Livre parfait a lire pour l'automne et pour halloween. 
Je ne lui ai pas mis 10 parce qu'il manquer des petites choses, je l'aurais aimer plus long et l'intrigue plus longue aussi car tout se termine très vite d'un seul coup, je suis rester sur ma faim. 


Roman lu pour le Pumpkin Autumn Challenge de Guimause ! 
Menu 2 : Creepy Spooky Halloween : Trouillomètre 2 / 5 ! 


Jennie, Douglas Preston


Lors d’une expédition scientifique en Afrique, le Dr Hugo Archibald, du Muséum d’Histoire naturelle de Boston, découvre une guenon dont la mère est mourante. Ému, il décide de la recueillir et la prénomme Jennie.
De retour à Boston, où l’attendent ses deux enfants, il l’élève comme eux. Tant et si bien que Jennie finit par se comporter comme un être humain : elle apprend à faire du tricycle, se bagarre avec son « frère » et sa « sœur », s’habille toute seule…L’innocence et la manière dont se comporte Jennie font fondre tous ceux qui croisent sa route. Jusqu’à attirer l’attention d’un primatologue, qui souhaite poursuivre l’expérience de son adaptation en lui apprenant le langage des signes.Mais l’expérimentation terminée, que reste-t-il de la guenon Jennie ? Saura-t-elle trouver sa place dans le monde si cruel des hommes ?


Note : 8 / 10

Avis : Si vous aimez les animaux ce roman est fait pour vous. 
On va suivre la petite Jennie dès sa naissance. Elle va croisée le regard de Hugo Archibald et son destin sera scellé. 
Hugo va ramener la petite Jennie chez lui, sa femme et ses deux enfants vont devoir s'adapter a elle, mais cette dernière aussi devra s'adapter a eux. 
Grace a des récits de vie et a des entretiens nous suivons Jennie, on va la voir faire des bêtises, certaines très drôles mais d'autres bien moins drôles. On va voir sa première réaction face a la neige, elle ne se comporte pas comme un petit singe, on a l'impression de voir un véritable enfant. 
Elle mange a table comme les grandes personnes, elle a sa propre chambre, elle est très intelligente, elle comprend ce qu'on lui dit. 
La vie des Archibald est belle quelques années jusqu'a l'arrivée d'une femme qui va vouloir faire des expériences avec Jennie. 
Cette petite princesse est hors du commun, elle intéresse beaucoup les chercheurs. Elle va apprendre la langue des signes et c'est a ce moment là que tout part a la dérive.
Jennie aura un comportement étrange, elle essaie de faire passer un message mais personne ne s'en rend compte. 
Ce roman est magnifique, il faut s'accrocher, il est très dur a lire. Je pouvais rigoler seule face aux bêtises de Jennie, elle m'a énormément fait sourire, elle est tellement attendrissante. Mais il faut avoir le cœur solide parce que j'ai pleurer plus d'une fois surtout a la fin. 
Les animaux me prouvent encore une fois qu'ils ont un cœur immense, ce roman me le prouve. Ils n'ont pas besoin d'être traités comme des animaux ou des enfants, ils doivent être nos égaux. Ils méritent du respect et toute notre protection. Les animaux sont bien plus humains que nous.
C'est un récit bouleversant qui remet en question sur la cause animale. 

dimanche 3 septembre 2017

Toi + Moi + Lui, Tijan


Summer Stolz est amoureuse de Kevin Matthews depuis le collège. Qui ne le serait pas ? Toutes les filles du campus en sont folles, et il reste rarement célibataire très longtemps... 
Alors, quand une liaison naît entre leurs père et mère respectifs, et que Summer se retrouve en cohabitation avec son coup de coeur 24 heures/24, la situation prend un tournant... épicé. Mais c'était sans compter sur sa rencontre avec le mystérieux Caden Banks. Un jeune homme rebelle, insoumis, dangereux... mais, surtout, terriblement sexy. Summer va alors devoir répondre à son coeur : peut-il battre pour deux garçons à la fois ? 


Note : 10 / 10

Avis : Quand j'ai lu le résumé j'imaginais ce que serait l'histoire, je voyais déjà qu'elle tournure elle prendrait. 
Il faut dire que j'ai été agréablement surprise. 
Summer a une vie assez compliquer, un remariage et un demi frère, ce dernier étant le garçon sur qui elle craquer au lycée. On est a l'université, ils vont se retrouver tout les deux dans la même fac, un autre jeune homme va entrer dans la vie de Summer et va tout bouleverser. 
Summer est un personnage très fort, je me suis beaucoup reconnue en elle. Une jeune fille effacée qui va s'affirmer en arrivant a l'université, elle va avoir des sentiments pour deux hommes, mais c'est vraiment possible d'aimer deux hommes a la fois ? Elle m'a fait beaucoup rire, elle a une répartie qui est pas mal, toujours le mot pour rire, elle sort des phrases qui n'ont aucun sens et je me disais que j'aurais été capable de dire la même chose.
Kevin et Caden se livreront combat pour gagner le coeur de Summer. Kevin je l'ai détesté dès les premières pages, quand on voit son comportement avec les filles c'est écœurant. C'est l'opposer de Caden, il me faisait penser a un mauvais garçon mais il se donne juste un côté sombre, c'est un homme au grand coeur, courageux, protecteur, il a fait battre mon cœur. Il est canon, j'imaginais Damon Salvatore (TVD), je suis totalement sous son charme et je n'arrive pas a me le sortir de la tête.
Tijan nous offre une magnifique romance qui m'a beaucoup émue car elle traite de thèmes assez important dans la vie de tous les jeunes.
Ce n'était pas qu'une simple romance, je me suis énormément attacher aux personnages, je ne voulais pas les quitter, j'étais tellement bien avec eux. On passe par toutes sortes d'émotions, on ressent ce qu'ils ressentent tous, on prend en pitié chacun des personnages. Il n'y a pas que Kevin, Summer et Caden, c'est tout un groupe d'amis qui gravite autour d'eux (Claudia, Shell, Avery, les parents, Marcus, Colton, Diego, Maggie...). Ils sont tous très importants dans l'histoire, les liens entre chacun est très bien travailler et on peut s'attacher aux personnages secondaires. 
La romance est un triangle amoureux, mais ici elle met du temps a se mettre en place, on ne sait pas du tout qui Summer choisira d'aimer, l'auteure ne nous livre pas tous les secrets dès le début, on marine jusqu'a la fin et j'ai été ravie du choix de l'auteure. 
Au final je regrette d'avoir refermer ce livre, ce fut un immense coup de cœur que je garde au fond de moi. J'ai l'impression d'avoir découvert une pépite que je veux garder rien que pour moi. 

Miss Peregrine 1 et 2, Ransom Riggs


Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître...


Dix enfants particuliers sont pourchassés par une armée de monstres.
Une seule personne pourrait les aider : Miss Peregrine ! Mais elle est prisonnière dans sa forme oiseau...Les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l'attaque des Estres, des âmes damnées. Ils n'ont plus qu'un espoir : trouver une Ombrune susceptible de redonner à la directrice de l'orphelinat sa forme humaine.Après avoir essuyé une tempête entre Cairnholm et le continent, le petit groupe d'enfants échoue sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage. Aussitôt pris en chasse par des Estres déguisés en soldats,ils se réfugient in extremis dans une boucle temporelle. Là, vit une curieuse ménagerie d'animaux singuliers. Parmi eux, Addison, un chien parlant, leur apprend que Miss Wren, la dernière Ombrune en liberté, est partie libérer ses soeurs à Londres. Il devient urgent pour les enfants particuliers de rejoindre la capitale...


Note : 9 / 10

Avis : Jacob va perdre son grand père, il va avoir besoin de se ressourcer, il va partir en Ecosse avec son père. Il va marcher sur les traces de son papi et va ainsi faire la rencontrer d'enfants très particuliers. 
Le début du tome 1 peut paraître long, d'ailleurs le début du tome 2 l'est aussi mais ceux sont deux tomes bourrés d'actions et d'intrigues. Même en ayant vu le film l'an dernier je n'ai pas été perdu car Ransom Riggs nous offre un roman totalement différent de ce qu'a fait Tim Burton. 
Il y a beaucoup de personnages, c'est assez difficile de comprendre qui est qui. Chaque enfants a sa particularité, ils vivent dans un monde merveilleux qui peut faire rêver beaucoup de monde. 
Tous sont attendrissants, ils ont leur propres caractères, je me suis beaucoup attacher a Emma, Jacob, Bronwyn, Olive et Millard. Les autres sont tout autant géniaux mais ces enfants là sont mes préférés. 
Miss Peregrine dans les deux tomes est totalement absente, elle est là sans être là. C'est un personnage auquel j'ai beaucoup de mal a m'attacher. 
Les enfants sont très courageux, ils sont livrés a eux mêmes dans le tome 2 et vont devoir résoudre leur problème seuls comme des adultes, c'est a ce moment là qu'on voit leur vrai âge, ils sont bien plus matures qu'ils le paraissent. Il y a des monstres et des personnages horribles qui m'ont écœurer tellement leur apparence était laide mais ça donne justement ce côté horrifique au roman. 
L'univers offert par Ransom Riggs est très frissonnant. Le roman ne fait pas vraiment peur mais l'univers est sombre et fantastique. C'est une sorte de conte pour enfant dans lequel on passe un bon moment de détente. 
Pour le moment j'apprécie bien les livres, j'ai hâte de lire la suite et je vous en parlerais dans une nouvelle chronique. 

samedi 2 septembre 2017

Le Pumpkin Autumn Challenge


Guimause du Terrierdeguimause a créer cette année un challenge automnale. Cette saison étant ma préférée, vous vous doutez bien qu'il m'était impossible de passer a côté de ce super challenge. 
Le challenge se déroule du 1e Septembre au 30 Novembre. 
Guimause propose trois menus composés de deux catégories. On choisis le menu, on peut en prendre autant qu'il nous convient.
1 menu = 2 livres à lire

2 menus = 4 livres à lire
3 menus = 6 livres à lire
Je vous laisse les liens vers l'article de Guimause où elle l'explique mieux que moi, elle a aussi fait une vidéo sur sa chaine dont je vous laisse aussi le lien et enfin le lien du groupe facebook créer spécialement pour ce challenge. 
https://leterrierdeguimause.wordpress.com/2017/08/27/le-pumkin-autumn-challenge-%E2%99%A5/
https://www.youtube.com/channel/UCN6t2LEhxJph7Up-peyAYfA
https://www.facebook.com/groups/288737871602668/

~~~

J'ai choisi de participer aux trois menus. 
Je vais donc lire minimum un roman par catégorie. Ayant les yeux plus gros que le ventre j'ai fais une PAL assez conséquente pour le challenge. Je pourrais ainsi varier mes lectures selon le temps et mes envies du moment. 

Ma Pile A Lire 

I - L'automne Frissonnant : 
   * Hurlons dans les bois (angoisse, horreur, thriller) :



   * La crypte des morts vivants (zombie, monstre, créature, possession) :


II - L'Automne Douceur de vivre : 
   * Creepy, Spooky, Halloween (conte sombre, fantastique) : 


   * Fall in love (romance et autres sucreries) : 


III - L'automne Enchanteur : 
   * Légendes d'ici et d'ailleurs (celte, asiatique, africaine...) : 


   * Féerique citrouille, bibbidi-bobbidi-boo (conte féerique ou nature writing) : 



Comme vous pouvez le voir j'ai été très gourmande mais je ne dois lire que ces livres, j'en rajouterais d'autres car la semaine prochaine je vais en avoir de nouveaux et a la fin du mois, Hex sera a moi !! 
Je vous souhaite a tous un très bon challenge ! 

vendredi 18 août 2017

Carrie, Stephen King


Carrie White, dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, vit un calvaire : elle est victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe. Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu’elle le maîtrise encore avec diffi culté... Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l’aimer, l’invite au bal de printemps de l’école. Une marque d’attention qu’elle n’aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d’un renouveau !

Note : 9 / 10

Avis : Carrie c'est cette jeune fille timide, renfermée, triste, pas jolie dont tout le monde a l'école se moque. Elle est bizarre, elle ne répond pas aux attaques donc les autres jeunes en profitent pour lui faire du mal. Pour eux c'est juste pour se détendre et oublier leur misérable vie, ils ont besoin d'un souffre douleur. 
Chris et ses amis vont donc s'en prendre a Carrie mais cette dernière va craquer. Ce n'est pas facile a la maison, sa mère est totalement cinglée, endoctrinée par la religion, avoir les règles c'est être impure, avoir des seins ou être courtisée par un homme c'est être une sorcière, un enfant de Satan. 
La mère de Carrie est un monstre, elle m'a révoltée, cette pauvre enfant ne connaissait pas la paix ni a l'école ni a la maison, elle n'avait aucun endroit où se ressourcée pour oublier tout ce qu'elle vivait.
Carrie ne voulait qu'une chose : être aimée et être reconnue comme une simple jeune fille. 
J'ai eu très mal au coeur pour elle, elle a vécue l'enfer alors qu'elle ne demandait rien. 
Sue et Tommy seront deux personnages adorables qui vont reconnaître leurs torts (surtout Sue) et ils aideront a leur manière Carrie. Là aussi je me suis sentie très mal de la voir heureuse puis en un claquement de doigt la voir souffrir encore a cause de Chris. 
Si vous avez vu le film vous savez ce qu'il va arriver a Carrie lors du bal de promo, quelque chose d'effroyable, tout le monde en rira et ça sera la fin. Le pouvoir surnaturel que Carrie essaie de cacher en elle va se réveiller bien plus fort. Il va tout détruire, elle va tout détruire et ils paieront tous pour le mal qu'ils lui ont fait. 
Stephen King mêle le point de vue de divers personnages dont Chris, Sue, la mère de Carrie, le directeur, les voisins... ainsi cela nous permet de mieux comprendre ce qu'il se passe et d'avoir un meilleur avis que l'on a pas forcément en voyant le film. Il nous met des passages de l'enquête suite a la colère de Carrie au bal puisqu'il va y avoir beaucoup de morts et c'est très intéressant de voir le déroulement de l'enquête. 
Le King nous offre un roman superbe qui se lit rapidement, les pages se tournent toutes seules, c'est un livre qui se dévore. Il traite d'un sujet assez dur qui est l'harcèlement scolaire, on peut se reconnaître dans Carrie comme on peut se reconnaître dans ceux qui font du mal aux autres. On ressent beaucoup de colère en lisant ce roman, de la tristesse aussi parce que Carrie va souffrir du début jusqu'a la fin. Il n'y a pas de Happy End. 

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre, Ruta Sepetys


Lina est une jeune Lituanienne comme tant d'autres. Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d'art. Mais un nuit de juin 1941, des gardes soviétiques l'arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d'un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient. Mais Lina tient bon, portée par l'amour des siens et son audace d'adolescente. Dans le camp, Andrius, 17 ans, affiche la même combativité qu'elle.

Note : 6 / 10

Avis : Malgré tous les avis positifs, ce roman n'a pas été un coup de cœur pour moi. 
Nous sommes en 1941, période difficile et très sombre de l'histoire. Nous suivons Lina, son frère et sa maman qui vont se faire embarquer par la police Stalinienne. 
On va voir leur déportation et on les suivra dans un camp de travail en Sibérie. 
Les chapitres sont très courts, l'histoire pourrait se lire vite mais du fait de la dureté de l'histoire, les pages mettent du temps a se tourner. De plus les chapitres sont si courts que tout va trop vite et on perd la notion du temps dans l'histoire. 
On ne s'attache pas assez aux personnages dans leur vie avant la déportation. On a des bribes de souvenirs mais ça ne nous permet pas de bien nous attacher aux personnages. Le roman commence très vite, même un peu trop vite et c'est ce qui m'a déranger. 
Nos personnages seront dans des wagons a bestiaux pendant les premiers chapitres, cette partie là a été très longue et bien trop difficile a lire pour moi. Je me mettais a la place des personnages et c'était compliquer pour moi de continuer le roman. 
Arrivés en Sibérie nos personnages vont devoir travailler pour les Staliniens, les conditions de vie sont parfaitement décrite, on sent que l'auteure a fait beaucoup de recherches mais je regrette qu'il n'y ai pas eu plus de description de paysages, la Sibérie est un très beau pays que je souhaitais découvrir en ouvrant ce roman, en le refermant je suis restée sur ma faim.
Je n'ai pas appréciée ma lecture, j'aurais vraiment aimer, j'ai lu quelques livres sur la guerre et celui ci ne fera pas parti de mes coups de cœur sur ce thème là.

Les 10 livres de ma PAL qui me font le plus envie

Aujourd'hui je vous retrouve avec un article sur la PAL. 
Comme dit dans le titre je vous présente les 10 livres de ma PAL qui me font le plus envie, je vous met un résumé, si certains vous plaisent, y a plus qu'a les rajouter a votre whishlist ! 


Carnaval : Lorsqu'en 1919 un tueur en série s'attaque aux habitants de La Nouvelle-Orléans en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l'agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D'Andrea, vont tenter de résoudre l'affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets... Alors qu'un ouragan s'approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche.

Conversion : Qu'arrive-t-il aux élèves du prestigieux lycée St Joan ? Une adolescente est prise de convulsions puis d'autres présentent à sa suite d'étranges symptômes : perte de cheveux, paralysie, quintes de toux... La presse s'empare de l'affaire, la rumeur enfle jusqu'à la panique. Seule Colleen remarque un détail qui a échappé à tous : St Joan se trouve à l'emplacement du village de Salem où, trois siècles plus tôt, des jeunes filles ont été touchées par des troubles similaires…
Les époques se croisent, les drames se nouent : conséquences d’une pression scolaire excessive ? simulation ? sorcellerie ? Mettant en parallèle deux histoires inspirées de faits réels, l’auteur nous entraîne dans une enquête pleine de suspense, sur fond de paranormal.

Le palais du comte Paskevitch : À l’automne 1909, Marya et son frère, de jeunes Américains d’origine russe, voyagent à bord d’un paquebot qui fait route pour Saint-Pétersbourg, où les a invités le comte Ivan Paskevitch, leur dernier parent en vie.Cet homme richissime et tyrannique vit seul dans un somptueux palais, sanctuaire où il entrepose mobilier, objets et bijoux de grande valeur.Fasciné par Marya, le comte a décidé de faire d’elle la pièce maîtresse de sa collection.Mais au cours de la traversée, Marya a rencontré Stephan Strakhov, un révolutionnaire au passé mystérieux, qui lui a sauvé la vie…


Le parfum des fraises sauvages : Mary Preston, jolie jeune fille sans fortune, est invitée par sa tante Agnès à passer l'été dans sa splendide propriété familiale, au cœur de la campagne anglaise. À Rushwater House, la saison s'annonce pleine de surprises, de frivolités et d'insouciance. Mais le cœur de Mary sera mis à rude épreuve face au séduisant et séducteur David Leslie, l'artiste de la famille qui navigue entre Londres et Rushwater... Cependant, Agnès et sa mère, la sémillante Lady Emily, espèrent persuader la jeune femme de faire un tout autre mariage, bien plus convenable.Entre les balades au clair de lune dans les jardins resplendissants et le grand bal organisé à Rushwater, cet été comblera-t-il les espérances romantiques de Mary ?


Le monstrologue : " Voici les secrets que j'ai gardés. La confiance que je n'ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd'hui plus de quatre-vingt-dix ans qu'est mort celui qui m'a accordé sa confiance, celui dont j'ai conservé les secrets. Celui qui m'a sauvé... et aussi condamné. 'Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d'un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s'est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu'une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au cœur de l'horreur...


L’île des trois sœurs : Au large du Massachusetts se trouve l'île des Trois Soeurs qui, selon la légende, aurait été créée par trois puissantes sorcières. C'est ici que se réfugie Nell, trois siècles plus tard, pour échapper à son mari. Dès son arrivée, elle se lie d'amitié avec Ripley et Mia. La première mène une existence paisible, jusqu'au jour où un adepte de phénomènes paranormaux découvre qu'elle possède des pouvoirs surnaturels. La seconde est bouleversée par l'apparition d'un revenant : après dix ans d'absence, le beau Sam Logan refait brutalement surface. Et si le destin des trois jeunes femmes était scellé par une redoutable malédiction ?


La vérité sur l'affaire Harry Québert : À New York, au printemps 2008, alors que l Amérique bruisse des prémices de l élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d écrire le nouveau roman qu il doit remettre à son éditeur d ici quelques mois. Le délai est près d expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d université, Harry Quebert, l un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l enquête s enfonce et il fait l objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s est-il passé dans le New Hampshire à l été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? Sous ses airs de thriller à l américaine, La Vérité sur l Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.


La colline aux esclaves : États-Unis, 1791. Lavinia, jeune orpheline irlandaise, se retrouve domestique dans une plantation de tabac. Placée avec les esclaves noirs de la cuisine, sous la protection de Belle, la fille illégitime du maître, elle grandit dans la tendresse de cette nouvelle famille. Cependant, Lavinia ne peut faire oublier la blancheur de sa peau : elle pénètre peu à peu dans l'univers de la grande maison et côtoie deux mondes que tout oppose. Jusqu'au jour où une histoire d'amour fait tout basculer... Le petit monde de la plantation est mis à feu et à sang, de dangereuses vérités sont dévoilées, des vies sont menacées... 


Le maître du haut château : 1948, fin de la Seconde Guerre mondiale et capitulation des Alliés. Vingt ans plus tard. dans les Etats-Pacifiques d'Amérique sous domination nippone, la vie a repris son cours. L'occupant a apporté avec lui sa philosophie et son art de vivre. A San Francisco, le Yi King, ou Livre des mutations, est devenu un guide spirituel pour de nombreux Américains, tel Robert Chidan, ce petit négociant en objets de collection made in USA. Certains Japonais, comme M Tagomi, dénichent chez lui d'authentiques merveilles. D'ailleurs, que pourrait-il offrir à M Baynes, venu spécialement de Suède pour conclure un contrat commercial avec lui ? Seul le Yi King le sait. Tandis qu'un autre livre, qu'on s'échange sous le manteau, fait également beaucoup parler de lui : Le poids de la sauterelle raconte un monde où les Alliés. en 1945, auraient gagné la Seconde Guerre mondiale...


Simetierre : Louis Creed, un jeune médecin de Chicago, vient s'installer avec sa famille à Ludlow, petite bourgade du Maine. Leur voisin, le vieux Jud Crandall, les emmène visiter le pittoresque " simetierre " où des générations d'enfants ont enterré leurs animaux familiers. Mais, au-delà de ce " simetierre ", tout au fond de la forêt, se trouvent les terres sacrées des Indiens, lieu interdit qui séduit pourtant par ses monstrueuses promesses. Un drame atroce va bientôt déchirer l'existence des Creed, et l'on se trouve happé dans un suspense cauchemardesque... 

dimanche 6 août 2017

Off-Campus 3 - The Score, Elle Kennedy


Allie Hayes est en mode crise. Elle n'a toujours pas la moindre idée de ce qu'elle va faire après avoir obtenu son diplôme, pourtant la date fatidique approche à grands pas. Et comme si cela ne suffisait pas, elle tente de se remettre d'une rupture qui lui a brisé le coeur. Ce qui est certain, c'est que la solution à ses problèmes ne passe pas par une histoire sauvage avec la star de hockey Dean Di Laurentis ! Et pourtant, il est tellement difficile de lui résister. Mais Allie a décidé que même si son avenir est incertain, une seule chose est sûre, elle ne sera pas le prochain coup d'un soir du hockeyeur. 
Il va falloir qu'il en fasse un peu plus que d'habitude pour la faire céder. Dean obtient toujours ce qu'il veut. Des filles, des bonnes notes, des filles, la gloire, des filles... C'est un homme à femmes, et il n'a jamais rencontré une fille qui reste insensible à son charme. Jusqu'à Allie. En une nuit, la blonde fougueuse a fait basculer son petit monde. Et elle lui dit qu'elle veut être son amie ! Non. C'est lui qui décide du déroulement des choses et il n'est pas prêt à bousculer sa façon de vivre. Cette fille-là va faire tourner la tête du volage Dean, au point qu'il se demande s'il n'est pas temps d'arrêter d'enchaîner les amourettes pour se jeter dans le grand amour.


Note : 10 / 10

Avis : Dans The Score nous suivons Dean et Allie. Dean Di Laurentis est mon préféré hockeyeur. 
Dans les précédents tomes nous avons vu un jeune homme coureur de jupon, instable, sexy, fêtard et très accro au sexe. Il nous était décrit comme un homme qui ne prend rien au sérieux et qui passe son temps a rigoler. 
Allie c'est pareil, on l'a déjà vu comme la fille sérieuse, intelligente, gentille, sage et en couple avec le même mec depuis trois ans. 
On va apprendre a mieux connaître Allie et Dean, on se rend vite compte qu'ils sont l'opposés de ce qu'on a pu voir avant. Leurs amis les ont très mal cernés et les ont catalogués sans réellement les connaitre. 
Dean est un homme attendrissant, avec un grand cœur qui déborde d'amour, sa vie familiale est stable ce qui fera du bien a Allie. Ce n'est pas qu'un jeune riche, il est très intelligent, il ne sait pas encore qui il est mais il finira par le découvrir grâce a Allie.
Cette dernière est plutôt dévergondée, confiante, forte et elle a toujours le moral malgré les difficultés de la vie.
Leur romance est la meilleure de la saga parce qu'il n'y a pas de je t'aime moi non plus, leurs sentiments arrivent tout seuls, on les voit naître et on les voit grandir. J'ai été la spectatrice d'une superbe histoire d'amour entre deux merveilleuses personnes. 
Comme dans les précédents tome il va y avoir une crise de couple mais j'ai apprécié que leur amour ne soit pas remis en question, ils s'aiment, ils le savent et ils ne baisseront pas les bras a cause de ce qu'il va arriver. Un grand malheur va justement arriver, Dean et Allie devront traverser un moment douloureux mais ils ne se lâcheront pas comme pour les précédents couples. C'est a ce moment qu'on voit la profondeur de l'amour de nos personnages et leur profondeur a eux.
Ce tome a été un gros coup de cœur, Dean m'a beaucoup émue, il m'a prouver que c'était un homme bien et je suis fière d'avoir fait sa connaissance ainsi que celle d'Allie. Ma lecture m'a montrer qu'il ne faut pas juger trop vite les personnes sans les connaitre, on a tous quelque chose de beau en nous. 

lundi 31 juillet 2017

Off-Campus 2 - The Mistake, Elle Kennedy


C'est un joueur, et pas uniquement sur le terrain...
John Logan est une star de l'équipe de Hockey ce qui lui permet d'avoir toutes les filles qu'il veut. 
Mais, derrière ses sourires de tueur et son charme ravageur, se cache un être blessé et inquiet de son avenir qui ne s'annonce pas tout rose. Quand il rencontre Grace, étudiante en première année, il se dit qu'elle sera la fille idéale pour lui changer les idées. Mais Grace finit par le repousser à cause de son comportement et John va devoir se mettre en quatre s'il veut la récupérer. Grace n'est plus la jeune fille timide et innocente du début de l'année, et elle compte bien lui faire payer son erreur John va devoir élever son niveau de jeu.


Note : 10 / 10

Avis : J'ai dévorais ce roman en trois jours. Dans The Mistake on va suivre Logan le meilleur ami de Garrett que nous avons vu dans le tome 1 de cette saga.
Les deux meilleurs amis n'ont rien a voir, Garrett reste pour le moment mon préféré. 
Logan est un coureur de jupon, il saute sur tout ce qui bouge, il aime donner du plaisir et il fait tout le temps la fête. Au départ on voit un mec pas sérieux du tout, un chaud lapin. 
Il va rencontrer Grace, elle est adorable comme tout, là aussi j'ai préféré Hannah du premier tome. Grace est un peu trop la fifille a papa et maman, elle est trop gentille et elle est un peu "fille facile" au début de l'histoire. Elle est moins marquer par la vie qu'Hannah. 
Nos deux personnages ne vont pas créer d'amitié, ils vont directement se lancer dans l'intime sans ce connaitre, ils vont développer des sentiments trop vite. 
Malheureusement c'est en allant trop vite qu'on souffre. Il va y avoir des choses de dites qui vont blesser l'un ou l'autre des deux personnages. Leur relation prendra une tournure inattendue et ils vont devoir tout les deux se plier en quatre pour laisser surgir leurs vrais sentiments. 
On se demande alors s'ils sont vraiment fait pour être ensemble. C'est juste une passade ou c'est pour la vie ? 
On apprend a connaitre Logan, il m'a beaucoup émue avec son père, il n'a pas une vie facile. Sous sa carapace on voit un homme gentil, sensible et doux. Il a un grand cœur et je comprend pourquoi il est le meilleur ami de Garrett. 
J'ai beaucoup aimer ce tome qui est très addictif, il se lit super vite, on veut savoir la suite et il n'y a pas de longueur. 
C'est le genre de roman qui mérite un 10 / 10  parce qu'il m'a fait pleurer, j'ai souvent rigoler aux idioties de Logan, j'ai souris face a cette belle histoire d'amour entre lui et Grace qui naissait sous mes yeux et j'ai encore plus aimer que Garrett, Hannah, Tuck et Dean soient toujours aussi présents.
Je me lance tout de suite dans le tome 3 qui est sur Dean et je vous en reparle très bientôt ! 


* Dans les semaines qui viennent vous aurez un article spécial sur les trois premiers tomes de la saga Off-Campus.

vendredi 28 juillet 2017

Mountain Story, Lori Lansens


Un matin d'hiver, quatre randonneurs se retrouvent dans la cabine d'un téléphérique qui les dépose en haut d'Angel's Peak. La météo change brusquement et une tempête de neige les bloque en altitude. Bravant une contrée aussi sublime qu'inhospitalière, Nola, Bridget, Vonn et Wolf - qui ne se connaissaient pas vingt-quatre heures plus tôt - seront confrontés à une question terrible : quels sacrifices sont-ils prêts à consentir pour sauver la vie d'un inconnu ?

Note : 8 / 10

Avis : Lori Lansens nous entraîne dans les montagnes d'Angel's Peak. 
C'est un roman avec très peu de personnages, il y a Nola, Bridget, Vonn et Wolf. Les personnages sont tous liés entre eux. 
Tout les quatre ils vont prendre le téléphérique pour aller visiter les montagnes. Ce qui devait être un bon moment de détente et de rigolade devient un vrai cauchemar. Je ne vous dit pas comment mais nos personnages vont se perdre, ils ne sauront pas comment revenir là où ils étaient et devront passer cinq jours ensemble.
L'auteur laisse Nola, Bridget, Vonn et Wolf dans le froid montagnard de l'hiver sans vêtements chauds, sans nourriture et sans corde. Ils n'ont que des barres de céréales, pas assez pour calmer leur faim, un peu d'eau mais pas assez pour calmer leur soif et ils sont habillés mais pas assez chaudement pour ne pas avoir froid. 
Aucun des personnages n'est préparer a survivre cinq jours dans les montagnes en plein hiver. Comme écrit dans le résumé il n'y a que trois survivants a la fin. 
Il est intéressant de voir comment nous réagirions si on était a la place du groupe. Certain vont perdre leur calme, d'autre vont se sentir mal ou d'autre encore vont rester courageux. 
On va rencontrer de gros rapaces pas gentils et des coyotes, les nerfs des membres du groupe sera mis a rude épreuve car ils ne savent pas s'ils vont s'en sortir vivant, quand ils rentreront chez eux et si quelqu'un va remarquer leur disparition. 
Malgré tout ils gardent leur bonne humeur, toujours entrain de rigoler ou de se prendre la tête pour un rien. Les liens entre les personnages sont très forts parce qu'ils vont régler des problèmes qu'ils avaient déjà en dehors de la montagne, ils vont enfin pouvoir mettre les choses au clair et parler de choses qu'ils ont sur le cœur. 
L'atmosphère du roman est glaciale. On est en été et pourtant je ressentais le froid, j'avais des frissons pendant toute ma lecture. Le paysage est a couper le souffle (sans jeu de mot ;). 
La nature est sublime mais elle peut être très dangereuse si on n'est pas vigilent.