jeudi 18 janvier 2018

Finale, Becca Fitzpatrick


En tombant amoureuse de Patch, un ange déchu, Nora a dit adieu à une vie ordinaire. Pourtant, elle ne s'attendait pas à se retrouver à la tête d'une armée de néphilims, les ennemis jurés de celui qu'elle aime. Alors que leur histoire d'amour est plus dangereuse que jamais, Nora se retrouve face à un choix impossible : prendre le commandement des néphilims et déclarer la guerre à Patch ou refuser le combat et condamner à mort sa famille et ses amis.

Note : 6 / 10

Avis : Pourquoi une note aussi basse ? Et bien j'ai été très déçue par ce dernier tome. En y réfléchissant bien c'est toute la saga qui m'a déçue. 
Le premier tome était bien mais la suite était nulle, désolé mais je n'ai pas aimer alors autant être sincère. 
L'action est très lente a démarrer, on est au mois d'Heshvan donc les déchus vont prendre le pouvoir sur les Néphilims mais quel surprise de voir que ce ne fut pas le cas et que le seul et unique combat n'a eu lieu qu'a la toute fin du roman. 
Il y a eu des chapitres qui ne servaient a rien comme quand Nora est "droguée", ça ne servait a rien, beaucoup de blabla pour rien comme ses crises de jalousie avec Dabria qu'on ne voit même plus a la fin et qui disparaît comme par magie. Et Basso on en parle ? Nous apprenons une chose gigantesque sur lui a la toute fin du roman alors qu'il a été quasi inexistant du tome 1 au tome 4. 
Trop de blabla pour rien comme je le disais et des chapitres qui ne servaient a rien. 
J'en ai une autre qui est bonne, Vee, inexistante dans ce dernier tome, a peine présente et quand elle est là c'est pour nous réveler quelque chose de gigantesque aussi qui finalement n'a eu aucun effet sur la suite du roman et qui aurait eu le mérite d'arriver dès le tome 3 pour être mieux travailler. 
Patch et Scott sont quasi absents, ils ne sont là que pour répondre aux appels en détresse de Nora qui a toujours besoin d'aide. 
Je regrette aussi que la question des clans ne soit pas assez travailler. Nous avons le clan des Nephilims et des déchus, on ne voit même pas leur manière de vivre, leurs coutumes, les légendes autour d'eux.. J'aurais voulu en savoir plus. Enfin encore une déception sur le paradis et l'enfer. 
Cette saga parle d'ange et donc de religion alors où est le paradis et où est l'enfer, on en parle mais nous n'y sommes pas aller et l'auteure ne nous apporte aucune info dessus.
Je devrais arrêter de casser le roman mais je tenais réellement a être honnête avec vous. Je ne peux pas faire que de belles chroniques. Certaines ont aimer mais moi ce ne fut pas mon cas.

Throwback Thursday Livresque


Hello ! Je ne fais jamais de rendez-vous livresque et celui de BettieRose Books me tentait énormément, je saute le cap et je me lance dans ce rendez-vous livresque. Nous sommes jeudi alors ça tombe bien !

"Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème."
Rendez-vous livresque mis en place par BettieRose Books (https://bettierosebooks.com/)

Thème du jour (jeudi 18 janvier) : 
La meilleure héroïne.


C'est assez difficile de choisir parce que j'ai beaucoup d’héroïnes favorites. Aujourd'hui je vais donc vous parler de Liesel Meminger. Ce nom vous parle ? C'est la petite fille dans La Voleuse de livres de Markus Zusak
C'est un roman qui traite de la seconde guerre mondiale vu par les Allemands. Le narrateur n'est autre que la Mort et c'est à travers les yeux de Liesel et de la Mort que nous pouvons voir les atrocités de la guerre. 
Liesel est une de mes héroïnes préférées parce qu'elle est très courageuse. A une époque pareille, elle nous montre sa force et son courage. Son histoire ma briser le cœur, aussi jeune elle a vécue quelque chose d'horrible et pourtant elle n'a jamais cessé de se battre.
Il est très beau de voir les rêves de Liesel, elle aime la littérature, elle ne sait pas lire au début mais elle va apprendre et elle va avoir soif de lecture. Les romans vont l'aider à surmonter la guerre et à ne pas avoir peur. 
Je ne peux pas me mettre a sa place mais j'ai eu l'impression que la littérature lui permettait de s'évader, ainsi elle se créer des univers rien qu'a elle. 
La seconde guerre mondiale est un événement terrible qui est très dur à lire dans un roman mais a travers les yeux de Liesel c'est d'autant plus bouleversant. Oui j'ai eu le cœur brisé par cette jeune enfant. 

Je vous laisse le résumé du roman :
Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité.Liesel Meminger y est parvenue.Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s’est arrêtée.Est-ce son destin d’orpheline dans l’Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt ? Ou sa force extraordinaire face aux événements ? À moins que ce ne soit son secret… Celui qui l’a aidée à survivre et a même inspiré à la Mort ce joli surnom : la Voleuse de livres…

Ma chronique : http://angelcara.blogspot.fr/2016/08/la-voleuse-de-livres-de-markus-zusak.html

dimanche 14 janvier 2018

Fangirl, Rainbow Rowell


Cath et Wren sont des jumelles inséparables. Fans de Simon Show, elles passent leur temps sur les forums consacrés à l’auteur. Mais la passion de Cath a tellement pris le pas sur sa vie que Wren lui annonce l’impensable : cette année, à la fac, elles feront chambre à part. L’une est prête à renoncer à ses rêves pour profiter dignement des joies de la vie estudiantine. L’autre est soudain projetée dans un univers hostile dans lequel tout le monde - ses profs, sa famille et sa colocataire - méprise la fan-fiction. C’est alors qu’elle tombe sous le charme d’un obsédé de la littérature…

Note : 9 / 10

Avis : Margaud Liseuse nous avait super bien vendu ce roman. Je n'avais qu'une envie : le lire ! C'est chose faite et je ne suis pas déçue de ma lecture. 
N'attendait pas de l'action ou du surnaturel. 
Nous sommes dans une histoire purement feelgood / doudou. Le genre d'histoire qui fait du bien au moral. 
Nous rencontrons Cath qui part a l'université, les débuts a la fac vont être durs pour elle mais elle va se relever et affronter les problèmes qu'elle rencontrera. 
L'histoire est toute simple, nous suivons Cath a l'université, elle va aller en cours, se faire des amis, passer ses partiels et nous découvrons son univers. Une chose importante que nous rappelle l'auteur c'est que les étudiants en dehors de l'université ont une vie, des passions et des loisirs aussi. Chose que beaucoup de professeurs d'université ou de camarades oublient. Oui nous avons une vie !! 
Une autre chose que nous découvrons c'est la passion de Cath pour la fanfiction, ce côté là a été très mal vendu par les booktubers qui ont lus Fangirl. Cath écrit une histoire sur son personnage préféré Simon Snow, elle emprunte des personnages de sa saga chouchou et elle créer son univers. Je fais pareil avec The Originals donc j'ai beaucoup apprécié suivre cela dans Fangirl, c'est un thème qu'on ne voit pas assez souvent.
Cath est une jeune femme très introvertie, casanière, bosseuse a la fac... je me suis beaucoup reconnue en elle mais aussi en Wren sa sœur jumelle. Les deux sœurs vont se faire des amis, elles vont mettre a rude épreuve leur amour qu'elles se portent, elles vont tomber amoureuse pour la première fois, elles vont vivre beaucoup de choses terrifiantes qui vont les aider a devenir les femmes qu'elles seront a la fin du roman. Là je me dit que j'adorerais avoir une suite au roman pour savoir ce que deviennent nos personnages.
Tout les personnages sont très bien travaillés, la colloc de Cath est super chouette, Lévi a été mon gros coup de cœur, c'est un soleil, une perle, on veut toutes un homme comme lui.
J'ai été choquer de voir que cette histoire était la mienne, pas totalement mais en partie. Le côté sombre de Wren m'a fait penser a moi a une certaine époque, Cath au début de la fac c'est moi au lycée mais celle qu'elle devient a la fin c'est moi maintenant. La vie de Cath j'avais l'impression de lire ma vie, je me suis retrouvée dans ses pensées, ses peurs et ses doutes.
J'ai dévorer ce roman, il est assez gros mais ce lit très vite. Si vous voulez vous plonger dans du feel good, zéro prise de tête juste sourire et passer un bon moment je vous le conseil fortement. C'est une très belle lecture qui met du baume au cœur

lundi 1 janvier 2018

Oscar littéraire 2017


Hello !! Très bonne année a tous ! Pour fêter ce premier jour de l'année 2018 je vous propose de participer à un événement livresque que je viens d'organiser. Il s'agit de décerner des oscars aux livres que j'ai lu en 2017. Nous avons 9 catégories, je vous présente ça tout de suite. 

Oscar du meilleur personnage masculin : 
Dean Di Laurentis de la saga Off Campus ! Il faut dire que ce personnage est génial, il m'a fait rire mais il m'a beaucoup émue a certain moment du livre. J'ai adorer l'homme qu'il est, c'est un personnage qui est superbement travailler et qui est même très complexe. On voit un fêtard dragueur au début mais il nous surprend en nous montrant l'homme qu'il est réellement.




Oscar du meilleur personnage féminin : 
Hélène dans Une braise sous la cendre. C'est une jeune femme que j'ai beaucoup aimer. C'est pourtant un personnage secondaire mais de tout les personnages féminins que j'ai rencontrer cette année c'est Hélène qui est la meilleure d'entre toutes. C'est une femme très forte, intelligente et courageuse. J'ai adoré voir son sang froid face aux affreuses épreuves qu'elle traverse. Elle souffre beaucoup mais ne flanche jamais. C'est un personnage respectable et exemplaire qui sait rester droite et honnête. 




Oscar de la meilleure couverture : 
Un petit quelque chose en plus est ma couverture préférée de l'année. J'adore le rose je suis comblée a ce niveau. Il y a des cœurs partout. Cette couverture elle dégouline d'amour et de douceur. Elle est vraiment superbe, toute douce et agréable a observer.



Oscar de la plus belle romance : 
Maybe Someday de Colleen Hoover. Une très belle romance qui met du baume au cœur. J'ai adorer les personnages qui se rencontrent, qui se lient d'amitié et qui tombent amoureux. C'était très sympathique de voir comment les deux tombent amoureux l'un de l'autre. Ça ne se fait pas comme ça en claquant des doigts. Et bien sur on retrouve la rupture a un moment parce qu'un des deux n'assume pas ses sentiments et j'ai eu le cœur brisé en lisant ce roman. Ce roman m'a retourner le cœur mais qu'est ce qu'il est bien. Une magnifique romance tendre mais douloureuse. 



Oscar du livre le plus effrayant : 
Shining de Stephen King. L'histoire se déroule dans un hôtel entourer de montagne et de neige. Nos personnages sont entourés de neige, l'hôtel est vide puisqu'ils le garde pour un ami du père. L'hôtel est très effrayant parce qu'on ressent ce vide et ce silence. J'ai eu très peur parce qu'ils sont juste trois pour un si grand hôtel. Il y a des choses étranges qui se passe surtout dans une chambre en particulière. Les couloirs sont hantés, il y  a une ombre effrayante qui plane sur l'hôtel et l'enfant du couple est terrorisé par tout ce qu'il se passe. J'ai moi même été terrorisé mais c'est un roman addictif, la peur que j'ai ressenti n'était pas désagréable, c'était comme voir un bon film d'horreur.



Oscar du livre le plus émouvant : 
Une vie entre deux océans de ML Stedman. C'est un livre très triste sur le deuil, la perte d'un enfant et comment on se reconstruit face a cette perte. On découvre un couple adorable qui tombe amoureux, qui ne désire qu'une chose c'est être heureux mais la vie ne leur fera pas de cadeau. J'ai énormément pleurer pour ce roman, il est bouleversant. 



Oscar du meilleur univers : 
L'univers de Miss Peregrine m'a énormément attirer. Le film a été un coup de cœur et je voulais découvrir l'univers qui marquait tant les lecteurs. J'ai été agréablement surprise. Nous sommes dans mon deuxième pays préféré qui n'est autre que l'Ecosse, j'ai adoré retrouver cette ambiance froide et brumeuse de l'Ecosse qui me charme beaucoup a chaque fois que je lis un livre qui se passe là-bas. L'univers surnaturel qui est dépeint est époustouflant, un monde magique et merveilleux auquel on ne s'attend pas parce que ça ne peut pas exister. On rêverait tous de vivre ce que vis nos personnages en tout cas pour moi c'est le cas. J'adore l'univers, irréel et magique, je n'ai pas d'autres mots. Les personnages sont super bien travaillés, ils m'ont tous charmés, ils sont adorables. Il y a des créatures qui font faire des cauchemars. Si vous voulez rêvés je vous conseil cette saga surtout que le livre des contes des enfants particuliers sort en poche courant janvier donc je compte me le procurer pour poursuivre la saga.



Oscar de la plus grosse déception :
Le monstrologue de Rick Yancey. J'ai été très déçue par ce roman. J'en attendais beaucoup. Un genre assez particulier d'horreur mêlant jeunesse, historique et monstres. On ne voit que un seul cas de monstre dans ce tome. C'est très gore. Long a démarrer, mou... Je m'attendais a mieux et j'ai été très déçue. Je me suis cru dans Alien et pourtant j'en entendais que du bien. Pour un livre jeunesse je m'attendais pas a trouver une ressemblance avec Alien. Je ne continuerais pas la saga.


Oscar du meilleur auteur 2017 : 
L'auteur qui m'a le plus secouer cette année n'est autre que Demetria Lunetta. Elle est la meilleure auteure de mon année 2017. Je suis déçue qu'on ne parle pas beaucoup d'elle sur Booktube. C'est une auteure qui manie a la perfection le post-apocalyptique. Son univers dans In the After est époustouflant. Je n'ai jamais lu un roman jeunesse post-apo aussi accrochant. Elle nous livre un monde détruit qui se transforme. J'ai eu la trouille a certain moment, j'ai dévorer sa duologie en quelques jours et le tome 2 est aussi bien que le premier (chose rare de nos jours). On se retrouve avec un mélange de Walking Dead et de Falling Skies donc si vous aimez ces deux séries c'est une duologie parfaite pour vous.


Oscar du meilleur roman 2017 : 
Cet oscar là est le principal. C'est celui qui vous présente le meilleur roman de mon année 2017. Celui qui fera parti de mes coups de cœur pour la vie.
Je vous parle donc du Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen. OMG j'ai surkiffé ce roman. Si je pouvais vous le faire lire a tous ça serait trop génial. Il s'agit d'un roman historique un peu gothique je dirais. Notre personnage principal est le genre de femme forte qu'on adore retrouver dans les romans. Elle nous amène avec elle dans un vieux manoir abandonner où elle va s'installer. Elle va vivre seule la majeur partie du roman avec des domestiques. On se rend vite compte qu'il y a des bruits étranges, que les habitants sont eux aussi étranges et cachent de lourds secrets. Ce manoir cache aussi un secret que notre personnage principal va découvrir en enquêtant là où elle ne devrait pas mettre le nez. L'ambiance gothique avec le manoir qui craque et les "fantômes" m'a fait très peur, impossible de dormir la nuit après ma lecture. L'enquête est excellente parce que je ne m'attendais pas a ces révélations là et on se surprend a nous aussi mener l'enquête. Ce roman aborde plusieurs thématiques très intéressantes et il y a une jolie histoire d'amour qui se créer.